La Coalition plaide avec force devant la CPTAQ

En audience publique, la Coalition présentait le mercredi 20 mars devant la Commission un argumentaire solide contredisant plusieurs des affirmations faites jusqu’ici par le promoteur Huttopia et ses codemandeurs (Municipalité de Saint-François et MRC) en regard du projet de village récréotouristique à la Pointe d’Argentenay. Il fut en effet démontré, expertises à l’appui, que rien ne venait corroborer des affirmations telles que:

  • les sols du lot visé par Huttopia (lot 190) ont un piètre potentiel agricole (1);
  • très peu d’arbres seront coupés lors de l’installation des 122 emplacements de camping;
  • les activités de plusieurs centaines de villégiateurs n’auront pas d’effet sur les résidents et les agriculteurs voisins (1);
  • le village de Saint-François est dévitalisé.

Ainsi donc, les porte-parole et procureures de la Coalition de même que les présentateurs de mémoires et de témoignages ont mis en évidence plusieurs faits troublants concernant Huttopia.

  • Le projet est non conforme au zonage municipal et au schéma d’aménagement; il est également en contradiction avec le plan de développement de la zone agricole et de l’énoncé de vision stratégique de la MRC, lequel prévoit plutôt de développer une offre commerciale d’appoint et des microentreprises (2);
  • Selon les expertises déposées, il est vraisemblable
    • que les sols forestiers souffriront du piétinement et qu’ils seront difficilement récupérables pour l’agriculture (3,4);
    • qu’un déboisement, particulièrement dans cette ceinture forestière protectrice qu’est la forêt Argentenay, aura des effets néfastes sur l’écologie du milieu et sur les activités agricoles du secteur (3,4,5);
    • que le puisement de l’eau souterraine nécessaire aux activités du village pourrait affecter à plus ou moins long terme sa disponibilité pour les résidents et les agriculteurs voisins (4).
  • Certaines études révèlent de plus que, contrairement à ce qui est affirmé dans l’analyse des sols soumise par Huttopia à la Commission, les sols du lot 190, du moins sur cette partie actuellement en friche, sont de même nature et d’une topographie semblable à ceux des lots voisins sur lesquels prospèrent plusieurs fermes (6).  Il y est également fait état des éventuelles difficultés que pourraient rencontrer les agriculteurs pour respecter les normes de santé et de salubrité qui sont nécessaires au maintien de leurs certifications, lesquelles imposent de sévères restrictions pour l’accès aux champs.
  • Quant à la prétendue dévitalisation, les données de l’Institut de la statistique du Québec placent au contraire Saint-François dans le deuxième quintile de l’indice de vitalité économique des territoires (7).

Ces considérations, et bien d’autres encore qui seront exposées sur ce site ultérieurement mais également sur d’autres tribunes, amènent à penser que le projet, malgré sa valeur intrinsèque, n’a pas sa place dans cette forêt unique logée en pleine zone agricole.

Les documents cités dans les notes, de même que tous ceux déposés à la Commission (CPTAQ) par la Coalition, apparaissent sur ce site à l’onglet « Documents ».

  1. Procès verbal de la séance ordinaire du Conseil de la MRC de l’Île d’Orléans tenue le 17 janvier 2018.
  2. Caroline Roberge, Observations sur le projet Huttopia à la Pointe d’Argentenay eu égard aux documents d’urbanisme locaux et régionaux (418882), 6 mars 2019.
  3. Kim Marineau, Évaluation sommaire des impacts du projet Huttopia sur les milieux naturels de la Pointe d’Argentenay, Île d’Orléans. Rapport final présenté à la Coalition pour la sauvegarde de la Pointe d’Argentenay, février 2019, 32 p.
  4. Gaston Déry, Le projet Huttopia et son impact potentiel sur la ressource EAU de la pointe d’Argentenay, février 2019, 18 p.
  5. PRO FORÊT consultants, Superficie estimée de déboisement Huttopia, 2019
  6. Valérie Lemelin, Lot 190:  Un lot intéressant pour un agriculteur, présentation faite à la CPTAQ lors des audiences du 20 mars 2109.
  7. ISQ, Tableau/Indice de vitalité économique 2016, Capitale nationale (région 03).

Autres documents:

Un commentaire sur “La Coalition plaide avec force devant la CPTAQ

Vos commentaires

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.