NOUVEL ÉLAN DE LA COALITION

Campagne de financement

C’est avec un grand enthousiasme que la Coalition pour la sauvegarde de la Pointe d’Argentenay lance aujourd’hui officiellement son site internet et sa campagne de collecte de fonds.

Nous avons poursuivi activement le travail depuis la création de notre page Facebook en septembre dernier. Une pétition publiée en ligne et dans le journal Autour de l’Île dépasse désormais les 10 000 signataires. Des études sont en cours à l’intérieur même de la Coalition sur des sujets afférents au projet Huttopia; des résumés seront publiés sur ce site très bientôt.

Des ressources professionnelles que nous avons sollicitées sont à l’oeuvre pour examiner certains aspects du dossier qui nécessitent des compétences particulières. Des analyses juridiques sont en cours et sur le point d’aboutir. Nous nous présenterons sous peu devant la Commission de protection du territoire agricole du Québec afin de faire valoir nos arguments face à l’implantation de ce village récréotouristique en pleine zone agricole. Des représentations ont aussi été faites auprès des ministères concernés (MCC, MELCC, etc.) afin de soulever de sérieuses objections face à d’éventuelles autorisations.

À l’occasion de ce lancement, nous encourageons ceux et celles qui nous ont soutenus jusqu’ici à redoubler d’efforts pour faire connaître notre lutte.

  • En participant activement à l’information du grand public; pour ce faire, on peut utiliser le tract ou le dépliant disponibles sur le site;
  • En utilisant tous les réseaux pour inviter à la signature de la pétition en ligne;
  • En contribuant au Fonds pour la sauvegarde de la Pointe d’Argentenay créée en collaboration avec notre partenaire Nature Québec, ce qui permettra de financer les expertises, les communications et les démarches administratives et judiciaires en cours et à venir.

Objectif de la campagne de financement : 50 000 $

Contribuez ICI

Un commentaire sur “NOUVEL ÉLAN DE LA COALITION

  1. La pointe de l’Argentenay c’est aussi la terre de mes ancêtres, les Allaire, arrivés en 1663 (Charles Allaire et Catherine Fiebvre). Ils ont cultivé la terre jusqu’à aujourd’hui. Elle doit demeurer terre agricole.

Leave a Reply to François Allaire Cancel reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.